La Cantatrice Chauve 

     Le Texte                                                               

 La Cantatrice Chauve est une des plus grandes pièces du répertoire français. Au programme, souvent étudiée, elle est le support idéal à l'objet d'étude « Théâtre : texte et représentation ». Nous avons choisi de traiter les scènes les plus travaillées en classe, afin que l’élève/spectateur soit en terrain connu. A savoir les scènes 1 à 5, le monologue du pompier et la scène finale.

 

Qu’est-ce qu’un  "parti pris de mise en scène » ?

Ce spectacle créé pour venir en appui à l’objet d’étude «Texte théâtre et représentation » est suivi d'un "atelier Mise en scène" pendant lequel l'élève pourra proposer un parti pris de son choix et diriger les  comédiens dans ce sens. C'est également une porte d'entrée ludique sur le théâtre de l’absurde et l'univers  de Ionesco.

www.cantatricechauve.com/tarif.html

Les Comédiens 

 

Deux comédiens défendent tous les rôles et animent le débat. Ils sont aguerris à plusieurs techniques des arts du spectacle (chant, masque, danse, contemporain). Tous deux habitués à jouer en milieu scolaire et à encadrer des ateliers théâtres (dont les options Bac théâtre). 

La scénographie, un théâtre in situ 

 

Image flottante Pour faciliter l’accès au théâtre nous recréons un espace théâtral au sein du Lycée. Le dispositif scénique s’adapte dans toute salle susceptible d’accueillir les élèves.    Nous avons créé un décor classique de Vaudeville qui se modifie au cours du spectacle tirant alors vers l’absurde. Les costumes suivent la même évolution. Les supports de son et lumière sont à vue. Manipulés par les comédiens ils appuient la volonté de proposer un théâtre distancié.

La mise en Scène

 

1/ Première partie « les différents styles de mise en scène »

 

Image flottante Image flottante La scène 1 est jouée deux fois.

 

Dans la première proposition, nous nous rapprochons le plus possible de la mise en scène originelle de Nicolas Bataille en 1950. Dans cette version, la mise en scène et le jeu des comédiens, font référence aux manières conventionnelles de monter le Vaudeville.

Image flottante L’absurde du texte de Ionesco est ainsi mis en évidence par le décalage entre ce qui est dit, le jeu et la situation qui reste très conventionnelle.

 

Dans la seconde proposition, nous enchaînons sans marquer de pause, différents partis pris de mise en scène  Image flottante :

 

Décalage entre le costume et la manière de parler

Disparition du 4ième mur avec Mme Smith qui se place dans le public et qui s’adresse directement aux spectateurs

Changement d’humeur des personnages sans justification –psychologique

Changement de rythme

Comédie musicale

Jeu de tréteaux

Jeu désincarné

Naturalisme cinématographique

Mélodrame

Parodie de série télé pour ados et film américain.

L’élève, surpris par ces propositions et par le principe reste en alerte, s’amuse et perçoit avec évidence ce qu’est une option de mise en scène.

 

Deuxième partie « les propos de mise en scène »

 

Image flottanteLa deuxième partie du spectacle s’attache plus « aux propos de mise en scène » qu’aux styles. En nous appuyant sur le sens ou le non- sens du texte, nous mettons en exergue les différentes problématiques de l’œuvre :

 

solitude des êtres

incommunicabilité

caractère interchangeable des individus

vacuité du langage

destruction du dialogue

travail sur l’anti-théâtre

Image flottanteLes procédés de mise en scène sont donc plus originaux et surprenants. Nous utilisons également, le maquillage grotesque, le pantin, la marionnette, le clown, la voix off pour appuyer ou révéler par l’image ou le geste ce qu’est un propos de mise en scène.

  • Pinterest social Icône
  • Yelp Social Icône
  • Facebook Social Icône
  • iTunes sociale Icône
  • Apple Musique sociale Icône
  • Amazon Icône sociale